Sekiguchi komei au CODAM

C’est sous le signe du samouraï que s’est déroulé le weekend de Pâques au dojo de Orvault la Cholière, pour les passionnés du sabre japonnais. Des iaïdokas venus des quatre coins de l’hexagone ont eu l’honneur de pratiquer leur Art sous la direction du grand maître japonais SEKIGUCHI KOMEI, dernier héritier de l’école Muso Jikiden Eishin Ryu.

Pour la première fois dans la région, Sekiguchi Komei est venu transmettre son savoir vieux de plus de quatre siècles. Parallèlement au iaïJutsu, qui rappelons-le est l’art de dégainer et de couper dans le même instant, ces deux journées intensives ont permis de découvrir le naginataJutsu ,l’art du sabre long (« hallebarde ») japonais.

Nous noterons cependant la triste absence de maître Shimizu Nobuko, qui pour des raisons de santé n’a pu se déplacer. C’est Kodjima, élève de Sekiguchi Komei, qui assistera le maître dans la pratique de la Naginata.

Ce stage de perfectionnement dans le maniement du sabre se terminera de manière solennelle par la remise officielle du certificat tel que la coutume japonaise l’exige, en seiza (façon traditionnelle de s’asseoir au Japon), face au maître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *